Les visites virtuelles et la collaboration en temps réel sont essentielles au marché de réalisation de projet intégrée reposant sur la technologie

Melinda Nycholat
Mélinda Nycholat, vice-présidente, Opérations – Approvisionnements se sert du logiciel BIM 3D pour visualiser virtuellement l'espace de travail intérieur de l'établissement des Royal Canadian Dragoon à la BFC Petawawa.

Dans le deuxième d'une série d'articles sur le marché de réalisation de projet intégrée en cours à la BFC Petawawa, nous examinons comment la technologie réduit les déchets et optimise l'efficience et la satisfaction des clients.

Mesurez deux fois pour couper une seule fois. Depuis toujours, les charpentiers se servent de ce vieil adage pour bien faire leur travail. On pourrait dire que le projet pilote de réalisation de projet intégrée pour les Royal Canadian Dragoons à Petawawa fait la même chose, mais à une échelle beaucoup plus grande.

Grâce à un logiciel de modélisation des données du bâtiment (BIM) de pointe, accompagné d'une collaboration en ligne en temps réel entre le client et l'entrepreneur, CDC peut suivre les progrès réalisés dans toutes les disciplines de conception et de construction, et désamorcer les conflits, au besoin. L'imagerie 3D et les visites « virtuelles » permettent même aux clients « d'essayer avant d'acheter ». Le logiciel BIM n'est pas une nouveauté. Ce qui est nouveau, par contre, c'est l'intégration de la plateforme et des exigences justifiées à l'égard de contributions obligatoires en temps réel.

« La modélisation des données et la collaboration sont des exigences clés dans ce marché », déclare Ryan Maher, chef de programme à CDC. « Chaque semaine, par exemple, chacune des disciplines publie son modèle mis à jour. Si des conduits traversent une structure d'acier, le logiciel peut alors lancer une détection d'interférences et fournir un résumé de l'endroit où toutes les pièces se croisent. C'est bien d'avoir une visibilité de toutes les parties au lieu que seul l'entrepreneur général ou l'architecte puisse participer au processus. »

« Pour ce qui est de la valeur pour l'état, ces exigences permettent d'atteindre les objectifs généraux de la réalisation de projet intégrée, soit la réduction des déchets et l'optimisation de l'efficience », explique Marcy Burton, chef régionale du secteur de services, Services de construction de la région de l'Ontario de CDC.

« Cette méthodologie particulière de passation de marchés, combinée aux outils de collaboration dont nous disposons, permet à toutes les parties de travailler ensemble dès le départ en passant en revue les conceptions à mesure qu'elles sont mises au point afin d'éviter des retards coûteux sur le chantier. L'aspect technologique permet de faire cela.

Il faut déployer les bons efforts au bon moment, ce qui est très important et vraiment unique dans cette approche. »


Partagez

Dans nos numéros précédents

Les installations des Dragoons progressent bien dans le cadre du premier marché fédéral de réalisation de projet intégrée

Un premier projet pilote de CDC visant à construire de nouvelles installations pour les Royal Canadian Dragoons à la Base de soutien de la 4e Division du Canada Petawawa se déroule dans les délais et conformément aux prévisions, ouvrant la voie à un éventuel changement de paradigme dans la construction de défense.

CDC aide des anciens du CMR à souligner la contribution du véhicule blindé léger III

Un nouveau monument commémoratif au Collège militaire royal (CMR) de Kingston souligne la contribution du véhicule blindé léger, connu sous le nom de VBL III, à la mission militaire du Canada en Afghanistan, ainsi que ceux qui y ont servi.