Sous le soleil d'été, la jetée B d'Esquimalt commence à prendre forme

The first few piles mark a big step for the B Jetty project, but there's a long way before all 273 are installed.
L'installation des premiers pieux marque une étape importante dans le projet de la jetée B, mais il reste encore beaucoup de travail à faire avant que tous les 273 pieux soient installés.

Les gros navires ont besoin de grandes jetées, et l'équipe de CDC relève le défi à la BFC Esquimalt, alors qu'on se prépare à remplacer deux jetées de plus de 70 ans pour servir les nouveaux navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique en 2023.

Pour l'instant, l'accent est mis sur la jetée B; l'ancienne a été enlevée et un vaste programme d'assainissement et de dragage a été mené à bien. Les travaux préparatoires ont consisté à retirer une série d'artillerie du fond de l'océan, à construire les structures de soutien de la jetée ainsi qu'à dynamiter des milliers de mètres de roche pour créer les zones d'accostage de la jetée. L'équipe du projet est maintenant sur le point de construire la jetée de 270 m.

En plus de la construction de tous les services essentiels nécessaires à l'accostage des navires sur le site, la jetée est également construite pour résister à tout ce que la nature peut lui imposer.

The first few piles mark a big step for the B Jetty project, but there's a long way before all 273 are installed.

« Elle est conçue pour résister aux tremblements de terre et aux tsunamis. Lorsqu'un grand tremblement de terre se produira, ce sera cette jetée qui servira à apporter des services essentiels, comme la nourriture, aux résidents de l'île de Vancouver; c'est le plan », souligne Tyler Slobodan, chef d'équipe intérimaire, Services de construction de CDC, à la BFC Esquimalt.

Le projet a déjà réussi à surmonter la pandémie de COVID-19, la construction se déroulant avec une relative facilité, bien que certaines tâches aient été adaptées pour assurer la sécurité des travailleurs.

Maintenir un tel projet sur la bonne voie n'est pas une mince affaire; 273 pieux seront placés sur deux ans de travail axé sur les pieux, avec des horaires s'étalant parfois sur 24 heures par jour.

« C'est un grand projet, qui requiert plusieurs services, comme la gestion de l'environnement, les éléments d'ingénierie et les éléments structurels, et les travaux de conception. C'est vraiment très intéressant », mentionne Tyler Slobodan.


Dans nos numéros précédents

Une grande construction pour une grande équipe à Gagetown

Le 4e Régiment d'appui du génie de Gagetown est un grand groupe, qui doit relever un grand défi. Son unité de 450 personnes fonctionne depuis un groupe de bâtiments vieillissants déconnectés qui ne peuvent tout simplement plus répondre à ses besoins.

CDC étend ses services pour aider le MDN à atteindre ses objectifs environnementaux

Alors que le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes s'efforcent de réduire leur consommation d'énergie et leur impact environnemental, le soutien de CDC aux clients-partenaires continue de croître.